De Paname à Brooklyn

Le chemin initiatique d’un sac Vintage

 

L’histoire de la Brooklyn est née du film Brooklyn Boogie, de Paul Auster dont l'ambiance m'avait transportée. C‘était une joyeuse célébration de la vie quotidienne a Brooklyn, le plaisir de voir défiler des gens ordinaires et donc passionnants dans ce petit bureau de tabac au coeur du quartier new yorkais.

Il en émanait une liberté, de l’humour et de l’Amour aussi . Des personnages de caractères, reliéfés certains cocasses d’autres bien burinés nous exposent leur quotidien simple et pourtant poétique.

Une chronique de quartier par ses habitués.

Le film tourné en 3 jours, demandait à chaque participant d’improviser 10 minutes. Quand je l’ai vu au cinéma je ne le savais pas, et c’est peut-être ce qui a donné cette tonalité naturelle qui m’a tant plu. Improviser se laisser prendre dans l’énergie de l’instant

La Brooklyn besace a cela de quotidien dans son style, dans sa facilité de porter, dans  le naturel de ses matières, de ses coloris. Prête à vivre des moments improvisés, à suivre ta Vie avec un grand ‘V’ d’aventurière citadine qui écoute son cœur et donne Vie a ses Envies 🙂

Une brassée pivoines dans les mains, la balade du bas de la rue Mouffetard te fait frissonner de joie.

C’est dimanche matin, les passants se joignent à la chorale qui chante le vieux paname édulcoré de Ferré. Sur la Place St Médar un air de fête d’une autre époque remplit ta besace.

Il est 10h ça fleure bon le pain au chocolat et les croissants d’une matinée plaisir, qui traine en longueur…

Les copines t'attendent en terrasse, tu déposes ta Brooklyn sur une des tables du Tournebride, et tu files te commander un café à l’intérieur. Quel bonheur, l’odeur des journaux frais, les effluves de tabac chaud et la désinvolture du serveur. Mythique.

Comme c’est bon de s’y laisser prendre. Tu en veux encore. A 13h tout sera remballé et la vie ralentira pour préparer la semaine.

Le sac en bandoulière, tu fileras au cinéma, rue de la clé, pour finir le weekend avec de belles images plein la tête.

Jusqu’à la prochaine flânerie panamoise, pleine de promesses avec ta Brooklyn sous le bras, témoin des joies de l’instant présent …

Envie de découvrir la collection Brooklyn, cliquez ici